Tableau des résultats

" Ça va peut-être pincer un peu. " - Patrick Boucher

Par Thierry Gilker-mercredi 26 Oct 2022

Le PrimeTime SSHL cette semaine oppose pour la première fois de la saison deux clubs qui ont des directions diamétralement opposées. En effet, les Angry Pucks font partie du PrimeTime SSHL pour une troisième partie consécutive, eux qui, malgré les pronostics en leur défaveur, savourent encore les victoires depuis le début de la saison. De l’autre côté de la glace se présentera une équipe affamée. Les Hawks sont l’équipe ayant la plus longue série de défaites consécutives en ce moment n’ayant pas sorti vainqueur à ses trois dernières sorties.

Selon le marqueur officiel et membre du comité disciplinaire, Cédrick Lortie, les deux clubs sont dans les quatre meilleurs du circuit. Il souligne que : « Angry Pucks est le club le plus offensif » et « les Hawks sont l’une des équipes les plus vieilles de la ligue. Ils ne m’aimeront pas que je dise ça, mais ce sont pratiquement les mêmes joueurs qui vieillissent. » Monsieur Lortie ajoute que les Hawks ne peuvent jamais être « compté comme battus ».

Les Hawks seront les visiteurs, ce qui peuvent les nuire, puisqu’ils sont à l’étranger depuis le début de leur série de défaites. Jason Bouchard mentionne que de « retrouver le chemin de la victoire ferait du bien au moral des troupes. » Ainsi, durant cette série de défaites, les Hawks ont concédé 11 buts et en ont marqué 7. Donc, seulement un différentiel de -4 en trois joutes. Durant cette séquence, l’avantage numérique a été lamentable ne trouvant pas le fond du filet en huit occasions. À court d’un homme, les Hawks ont accordé deux buts sur les dix opportunités. Toutefois, le club de Martin Charbonneau est celui qui cause le plus la surprise en désavantage marquant 4 buts en pareille situation. En entrevue avec le deuxième meilleur marqueur de la ligue avec 9 réalisations, Patrick Boucher, le joueur s’exprime avec intensité : « Une chose est sûre c’est qu’on a faim de victoire. Je ne suis pas du genre à me fier aux stats ni au classement, une game ça se joue sur la glace et pas en chiffre, alors j’me criss pas mal de savoir s’ils sont premiers ou derniers ça ne change rien. Une chose est sûre c’est que nous devons rehausser notre jeu d’un cran et redevenir les Hawks acharnés de la saison passée, car même avec des joueurs absents à cause de blessures et des joueurs qui jouent blessés, parce que oui nous en avons, bien, je suis sûr que ce ne sera pas un match facile pour les Angry Puck malgré leur impressionnante fiche. » Un long commentaire qui en dit long sur la préparation du club et leur envie insoutenable à retrouver le chemin de la victoire. D’ailleurs, le dangereux tir du franc-tireur risque de faire encore plus mal; « je fais quelque exercice cette semaine pour que mon lancer soit plus fort, alors ça va peut-être pincer un peu » dit-il en riant.

Pour les Angry Pucks, les deux dernières parties, ils ont joué contre des équipes qui avaient chacune quatre victoires. Lors de ces duels, la formation de Mathieu Rougeau a dominé 10 à 5. Globalement, l’équipe gagne leur partie par deux buts. Les Tristan Pelletier, Pier-Luc Prescott et le remplaçant Emrick Labrèche ne sont pas étrangé à leur succès. À eux trois, ils ont inscrit vingt des trente buts de l’équipe. En entrevue avec un joueur qui voulait garder l’anonymat, « les joueurs sont prêts match après match. On n’est pas là pour perdre. On veut juste gagner. Chaque game, on est insatisfait de certains jeux. On doit s’améliorer. » dit-il visiblement insatisfait des prestations de son équipe. Les commentaires sont saisissants! L’équipe remporte ses parties, mais elle semble insatiable ce qui rend la formation grise encore plus dangereuse.

Faits intéressants :
– Les Hawks ont plusieurs blessés. Malgré cela, Patrick Boucher contribue encore grandement cette saison avec une moyenne de deux points par partie.
– Les Angry Pucks ont affronté qu’une équipe depuis le début ayant une fiche déficitaire. Cette joute contre les RedHawks s’est soldée par une victoire à l’arraché de 6-5. Serait-ce la prise à la légère qui coulera les gris?
– Les deux équipes sont 2e et 3e pour les tirs enregistrés. (Hawks : 174 tirs et AP : 167 tirs)
Les deux équipes ont déjà croisé le fer cette saison. Les Angry Pucks ont eu le dessus 4 à 1.

Prédictions des experts :
Pour la première fois de la saison, les experts ne sont pas d’accord. Certains parlent de la première défaite et d’autres du retour en force des Hawks. Voici les prédictions de chacun :

Selon Renaud Leduc des Blades of Steel, « les Angry Pucks sont dus pour en perdre une! »

Pour le gardien étoile Martin Groleau du Tequila Bang Bang, il « pense que les Angry Pucks prennent les Hawks un peu à la légère, parce qu’ils les ont battus 4-1 et qu’ils risquent de se faire surprendre si les Hawks restent disciplinés et que les Angry Pucks sont privés d’Emrick à cause du cap salarial.» (Labreche peut jouer avec les Angry Pucks seulement si un autre haut-salarié est absent).

Nick Soucy dont son équipe, Les RedHawks, a affronté les deux formations pense qu’Angry Pucks restera invaincu.

Simon Dépatie de l’Avalanche prédit un tour du chapeau de Tristan Pelletier et que « les Angry Pucks vont rester invaincu ».

Alex Fontaine des Red Knights analysent la joute de cette façon : ce « sera assurément un match intéressant les Angry Pucks ont vraiment une belle machine de hockey, mais les Hawks sont une équipe physique et c’est l’équipe qui faut le moins compter comme battu. Les Hawks, c’est du début à la fin dans le tapis, ce n’est jamais fini temps que ce n’est pas fini avec eux. » Ainsi, il prédit une victoire des Hawks par la marque de 5 à 3.

Selon Thierry Gilker des Samurai Brothers, Angry Pucks gardera l’avance du début à la fin avec une victoire convaincante de 7 à 4.
Cédrick Lortie, marqueur officiel, croit en une victoire des Hawks.

Le président Maybury analyse la rencontre de cette façon : « Le match des Angry Pucks est encore une fois l’équipe qui génère le plus de clics, ou le plus “trending”. Je pense que les gens ont hâte de voir qui va leur infliger une première défaite. Les Hawks sont difficiles à évaluer, car 3 de leurs meilleurs effectifs sont tenus à l’écart ou lourdement incommodés par des blessures. Leur alignement change beaucoup d’un match à l’autre depuis le début de la campagne. Mais quand la switch est à on , ils sont parmi les meilleures équipes de la ligue. Surtout dans des matchs moindrement intenses. » Il prédit une victoire des Hawks en prolongation.

Simon Pierre Demers des Stars a juste hâte de manger du popcorn pendant la rencontre. Disons-le, le Candiac Arena offre le meilleur maïs soufflé de la ville!

En somme, les Hawks sont favoris pour cinq experts contre 3 pour les Angry Pucks.